La recherche de sous-traitant est un enjeu majeur pour les entreprises générales, et cela, dès l’obtention d’une nouvelle affaire.

Environ 70 % de leur marché de travaux est aujourd’hui sous-traité.

Les entreprises générales qui n’utilisent pas un processus de qualification de sous-traitant prennent d’énorme risque. En période de baisse d’activité, il est difficile de trouver le bon équilibre. Cela incite un grand nombre d’entreprises, tant les entreprises générales que les sous-traitants, à consulter ou être consulté pour des projets pour lesquels ils ne sont pas structurés. Les entreprises générales se concentrent davantage sur la quête de l’offre la plus basse, auprès des sous-traitants, plutôt que de s’assurer s’ils sont capables d’effectuer correctement le travail.

L’industrie de la construction connaît une croissance ces dernières années et le bâtiment va beaucoup mieux. Cela ne signifie pas pour autant que les entreprises générales doivent se relâcher dans la qualification de leurs sous-traitants. Avec une pénurie de travailleurs qualifiés affectant de nombreux corps de métier, les entreprises générales devraient se concentrer sur la question de savoir si leurs sous-traitants potentiels ont le personnel et la main-d’œuvre pour gérer les chantiers sur lesquels ils sont consultés. Etant donné la reprise, les meilleurs sous-traitants choisissent leurs clients et augmentent leurs prix. La qualification et le partenariat devient primordiale.

 

L’entreprise générale doit être sélective…

En tant qu’entreprise générale, vous devez être sélectif concernant les sous-traitants avec lesquels vous travaillez. Vous voulez choisir des entreprises qui ont une main-d’œuvre qualifiée et fiable, une gestion solide, une stabilité financière et qui peuvent effectuer un travail de qualité selon les exigences de votre entreprise. Comme pour toute décision, choisir des sous-traitants pour travailler avec vous exige de faire preuve de diligence raisonnable. Tous les sous-traitants avec lesquels vous envisagez de travailler doivent être présélectionnés afin de réduire les risques futurs pouvant survenir sur vos chantiers, tels que le défaut du sous-traitant ou le travail ne répondant pas à vos standards.

Peut-être avez-vous un groupe de sous-traitants avec lequel vous travaillez régulièrement. Mais que se passe-t-il lorsque vous décidez d’entreprendre un nouveau type de projet ou que votre activité croît ou que tous vos sous-traitants habituels ne sont pas disponibles ? À un certain moment, vous allez travailler avec un sous-traitant avec lequel vous avez peu ou pas d’expérience de travail. La qualification des sous-traitants avant de lancer la consultations de prix peut mener à des partenariats bénéfiques pour les années à venir.

Entreprise Générale

 

Les informations clefs à demander avant même la consultation :

1. Généralités

Vous voulez obtenir des informations de base telles que le capital de l’entreprise, l’organisation actuelle, le nombre d’employés. Vous voulez également connaître la taille et le type d’opération sur lesquels ils travaillent habituellement et si l’entreprise a des certifications. Demandez-leur de vous fournir une liste de chantiers terminée au cours de l’année ou des deux dernières années et d’indiquer le type & l’emplacement du chantier ainsi que le montant de leur marché pour chacun d’entre eux. Découvrez quels autres projets sont actuellement en cours.

Notre Chantier récapitule l’ensemble des informations générales nécessaires.

N’ayez pas peur de demander le CV des employés concernés avec une liste des fournisseurs et de leurs sous-traitants.

2. Sécurité

Vous pouvez également vous renseigner sur leur programme de formation et savoir s’ils tiennent ou non des réunions de sécurité régulières.

3. Caution

Renseignez-vous également sur leur fournisseur et s’ils ont ou non les garanties financières pour assumer le volume du marché envisagé.

4. Assurance

Demandez leurs, quels corps de métier & quel montant de coût de construction sont couverts par leurs polices d’assurance.

5. Financier

Vous pouvez également leur demander de fournir d’autres informations financières telles que le chiffre d’affaires de l’exercice en cours, le fond de roulement, et la facturation mensuelle moyenne. Votre pari le plus sûr consiste à demander à des sous-traitants éventuels de fournir des états financiers vérifiés.

Notre Chantier centralise l’ensemble des derniers éléments financiers des sous-traitants inscrits sur la plateforme.

6. Litige

La première chose à déterminer est de savoir si la société, ou l’un des propriétaires, ont un litige actif. Savoir si la société a eu des problèmes avec la législation du travail et si des jugements ont été portés contre la société. Vous devriez également poser des questions sur les défauts de contrat et si elles ont déjà été résiliées d’un contrat.

7. Références

Demandez-leur de fournir trois à quatre contacts de références qui peuvent attester de la qualité et de la fiabilité de leur entreprise et de leurs employés, mais qui peuvent également vérifier la solvabilité de l’entreprise.

Notre Chantier récapitule l’ensemble des dernières opérations réalisées par les sous-traitants inscrits sur la plateforme.

8. Retour d’Expérience

Demandez une visite en personne avec votre sous-traitant éventuel soit à son bureau ou sur l’un de ces chantiers pour avoir une idée de la façon dont ils gèrent leur entreprise et effectuent leur travail.

Notre Chantier compile l’ensemble des notations et avis reçus sur le sous-traitant, cette note est mise en valeur sur la page profil du sous-traitant.

 

Evaluation continue.

La qualification des sous-traitants ne doit jamais s’arrêter, mais actualisé tous les six mois ou un an afin d’identifier d’éventuelles alertes depuis la dernière contrôle.

Afin de tenir à jour la qualification des sous-traitants à consulter et d’obtenir un maximum d’informations efficientes, il est nécessaire d’avoir un service dédié. Mais pour des raisons de coût et retour sur investissement, trop peu d’entreprises générales se dotent de ce type de service.

Sous-traitant

 

Informatiser le processus d’achat de sous-traitant.

C’est pourquoi Notre Chantier propose une plateforme dédiée à la consultation dans laquelle chaque sous-traitant inscrit a sa page de profil avec les informations nécessaires à sa sélection. Nous avons détaillé dans un précédent article les 7 raisons d’avoir un logiciel de gestion des consultations.

Pour des raisons de productivité évidente et sachant les difficultés des consultations, les entreprises générales doivent avoir une plateforme de consultation telle que Notre Chantier. Elle permet le référencement et l’identification des sous-traitants. Si un sous-traitant souhaite travailler avec vous, il n’aura qu’à s’inscrire sur la plateforme. Et s’il souhaite vous atteindre, il améliorera son profil et répondra à vos consultations ouvertes par vos soins.

Si vous êtes une entreprise générale et vous souhaitez essayer Notre Chantier. N’attentez plus, demandez une démo. 

Ne pas attendre…

Les sous-traitants ne doivent pas attendre de recevoir une consultation qui correspond aux capacités de leur entreprise. Soyez proactif et mettez vous en valeur en premier. De cette façon, vous serez contacté par l’entreprise générale en premier lorsqu’il aura un projet à venir nécessitant vos services.

Si vous êtes un sous-traitant et vous souhaitez essayer Notre Chantier et mettre à jour votre profil. N’attentez plus, demandez une démo

Pour finir, la qualification peut aller dans les deux sens. Les sous-traitants doivent faire un peu de recherche sur les entreprises générales avec lesquelles ils espèrent travailler. Parlez avec d’autres sous-traitants qui ont déjà travaillé avec cette entreprise générale. Découvrez comment on y travaille, s’ils ont déjà eu des problèmes avec elle et quels sont leurs délais de paiement.

 

Changeons nos habitudes.

Notre Chantier